La vie au jour le jour

Une adulte qui pense encore être une enfant, qui élève deux jeunes ados en devenir

18 octobre 2006

La télévision vous dit-elle la vérité? NON

Récemment j'ai une forte tendance à limiter l'accès de mes enfants à la télévision. 

Un des articles du Dr Mercola a attiré mon attention ce matin puisqu'il y mentionne les méfaits de la télévision sur nos enfants (et sur nous aussi).  Je n'ai pas forcément fait le choix pour les mêmes raisons, son analyse est basée sur l'exemple des Etats-Unis (par exemple la publicité pour les médicaments y est autorisée), mais les arguments développés sont interessants et révélateurs:

Les publicités sont principalement destinées à nos enfants. Et les plus subtiles sont les publicités qui passent au milieu des programmes pour enfants (par exemple le matin avant l'école, choisissez en fonction des pubs), que de pubs pour des céréales bourrées de sucre et autres graisses végétales douteuses, pour le dernier jouet de Noel indispensable, pour les sodas ou autres boissons qui les rendra invicibles ou irrésistibles... Combien de pub pour le bon jus de pommes/raisin pressé sans conservateur ni sucre ajouté? en Suisse une toute les semaines peut-être! mais en France?

Regardez avec vos enfants et aidez les à comprendre et à déméler les messages subtils du marketing. Attention c'est un effort constant, et à renouveler souvent car votre enfant est exposé à ce genre de marketing tout le temps, à l'école avec les autres enfants, dans les journaux et magazines, sur les affiches sur le bord de la route, dans la boite aux lettres...

Posez-vous la question (en ces périodes pré-Noel) de l'influence des ces pubs sur les listes de cadeaux de Noel que vos petits chérubins vont vous adresser.

Faites les courses avec eux et montrez leur les problèmes des produits que vous n'achetez pas. Dites leur pourquoi vous achetez des produits frais et pas des tartes déjà préparées dont la liste des ingrédients est trop longue. Enseignez leur comment choisir les bons produits, les bons légumes et les bons fruits. Allez faire le marché avec eux, et laissez les découvrir le poulet entier et non plumé sur l'étal du boucher (par rapport à la barquette de blancs de poulet sous cellophane du supermarché). Et bien sûr cuisinez avec eux la bonne tarte aux pommes avec les ingrédients de base (pommes, farine, beurre)...

Et je ne parle pas des habitudes alimentaires décrites dans certains films... les corn-flakes, les sodas à gogo, le frigo toujours ouvert à toute heure de la journée... Les messages sont là et nos enfants sont de vrais éponges qui reproduisent facilement tous les comportements vus à la TV.

Alors gardez les yeux ouverts quand vous regardez la télévision, et soyez toujours critique face aux informations qui vous sont présentées, rares sont celles qui sont impartiales. Un exemple: la guerre en Irak. Jusqu'à il y a quelques mois les soldats américains étaient tous des héros et peu de morts parmi eux (et encore moins dans la population civile!), c'était le message que les américains recevaient par la télévision américaine. En Europe les images et les commentaires nous ont habitués à autre chose dés le début de la guerre. Réfléchissez toujours à qui paye quand vous regardez un show ou une information et votre regard changera.

Mes enfants regardent la télévision, mais pas les programmes des chaines nationales: une large sélection de DVDs est toujours disponible. Nous sommes abonnés à un club de location de DVD et je peux ainsi facilement tester de nouveaux genres ou de nouveaux films (Disney par exemple) suivant les intérêts de mes filles. En ce moment le film qui plait aux filles est Lassie, alors le dessin animé WILD ne leur a particulièrement plu. Quelques exceptions avec les émissions de France5 (peu de pub), Planète (émissions sur des pays ou des anciennces civilisations, Grande Pucette adore les pyramides), France3 (C'est pas sorcier).

Alors gardez votre sens critique en alerte et expliquez vos choix à vos enfants. Pas si facile que ça de vivre au XXIème siècle! et merci de m'avoir lu jusque là :-)

PS: Pas étonnant que notre perception de la beauté soit fausse, regardez cette vidéo.ou  sur http://campaignforrealbeauty.com/. Un exemple parfait.

Posté par texmex à 05:01 - Environnement - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

  • ce genre de billet remet bien les pendules à l'heure et c'est toujours une bonne chose, je suis entièrement d'accord, et je constate avec mes étudiants qu'ils n'ont aucun recul sur ce qu'on leur balance à la télé: c'est pris pour argent comptant!

    Posté par alhya, 18 octobre 2006 à 08:39
  • Chez moi aussi ils aiment beaucoup C'est pas Sorcier. TU fais bien de redire certaines choses qui semblent du bon sens pour certains mais pas forcément pour d'autres

    Posté par Anne (P&P), 18 octobre 2006 à 09:53
  • Il m'est arrivé de ne plus regarder du tout la télé pendant plusieurs mois. Puis la télé est revenue. J'ai pris les images en plein dans le coeur, et ça fait mal. Prenont un genre qui m'engoue : les séries. Maintenant elles mettent toutes en scène des vies policières ou hospitalières. Du sang, de la souffrance, de la violence. On se dit habitués, nous adultes, à ces images-là. Moi je me demande quelles conséquences ça peut avoir, en fait, cette déferlante d'images dont on coupe notre ressenti...
    Notre télé est repartie...

    Posté par carole, 18 octobre 2006 à 10:30
  • Je suis tellement d'accord avec toi ! Déjà en tant qu'adulte, avec un sens critique plus ou moins développé, on se fait bien souvent avoir. Alors imaginez les enfants !
    Beaucoup de pubs sont conçues pour eux, et les allégations santé qui vont avec pour faussement rassurer les parents. J'avais fait un petit article à ce sujet avec quelques liens intéressants vers le BEUC : http://miam.over-blog.net/article-2695836.html

    Rien à voir, mais depuis que j'ai déménagé, je n'utilise plus que des noix de lavage et des produits Ecover. La révolution est en marche ^____^

    Posté par San des Frangine, 18 octobre 2006 à 11:47
  • Tu fais bien, de dire noir sur blanc les vérités cachées par ce petit écran.
    A chaque passage au supermarché (1 seul en Guyane) je constate les dégats sur les enfants et le laisser faire des mamans. Problème encore plus aigû ici ou l'éloignement de la méropole exacerbe les besoins (envies)

    Posté par brigitte, 18 octobre 2006 à 13:34
  • l'effort porte ses fruits

    Merci à toi de rappeler ces vérités !
    C'est bon de ne pas se sentir seule face à ce combats (entre autres).
    Je sélectionne aussi beaucoup les programmes destinés à mes fils (10 ans et 5ans) et je leur apprends à avoir un esprit critique. C'est vrai qu'il ne faut jamais désarmer mais l'effort porte ses fuits, car mon grand a de plus en plus de recul et nous questionne quand il a des doutes.

    Posté par C&Adrien, 18 octobre 2006 à 14:50
  • Mon petit fils regarde peu la télé et j'en sui bien heureuse ,il fait des activités et ici nous avons la piscine ,donc plus de temps pourl'extérieur...

    Posté par Colette, 18 octobre 2006 à 17:30
  • Globalement je te rejoins. Mais surtout ne pas oublier que bien utilisée, la télévision est un formidable outil pédagogique.
    Concernant les films de Disney, je pense qu'ils sont eux aussi à consommer avec modération : leurs images et leur ton très politiquement corrects, les gentils d'un côté, les méchants de l'autre peuvent être aussi dommageables pour de jeunes cerveaux. Heureusement, il existe des productions européennes beaucoup moins conservatrices et tout aussi enchanteresses comme La Prophétie des Grenouilles, Kirikou,...

    Posté par Régine, 18 octobre 2006 à 19:03
  • La télévision à la maison n'est pas notre amie... c'est juste un objet dans la pièce du fond et quand je vois le nombre d'heures moyen que les gens passent devant la boîte je m'interroge... la moyenne par jour correspond à ce que nous la regardons par semaine...

    Posté par Dorian, 18 octobre 2006 à 22:51

Poster un commentaire







 
Related Posts with Thumbnails