La vie au jour le jour

Une adulte qui pense encore être une enfant, qui élève deux jeunes ados en devenir

25 octobre 2008

Vaccin contre le HPV: danger

Avant de foncer dans la vaccination de toutes les jeunes filles contre le cancer de l'utérus, renseignez-vous, c'est bien le maitre mot. Bien des études existent avec une multitudes de chiffres. Voici quelques faits faciles à comprendre. Mais il est étonnant que ces raisonnement empreints de bon sens n'apparaissent pas souvent dans la presse.

Le papilloma virus (HPV) se présente sous plus de 100 variétés différentes. 16 d’entre elles sont apparemment impliquées dans les cancers du col de l’utérus. Le Gardasil est censé protéger contre les génotypes 16 et 18 qui ne sont que 2 des 16 génotypes qui peuvent conduire à l'apparition d'un cancer de l'utérus. 7 femmes sur 10 contractent le virus HPV au cours de leur vie.  90% d'entre elles ne sauront jamais qu'elles ont été infectées puisque leur corps éliminera ces virus naturellement grâce à leur système immunitaire. Pour les 10%  des femmes qui développeraient une infection à évolution très lente, un frottis détecte facilement la maladie à un stade précoce.  Donc la vaccination ne dispense pas du dépistage, et seul le dépistage peut protéger de ces virus.

Ce vaccin n'a pas pu prouvé son efficacité préventive de manière scientifique. En effet seulement 3 années d'essais cliniques auraient prouvé l'action de protection de ce vaccin. Alors qu'un cancer de l'utérus ne se déclare généralement qu'à l'âge de 40 ou 50 ans, donc 3 années après qu'une jeune fille de 14 ait été vaccinée, ne suffisent pas à en prouver son efficacité .

Le vaccin permettrait de lutter de façon préventive contre des métaplasies, infections qui sont des lésions pré-cancéreuses dues au papillomavirus, mais comment conclure à une efficacité contre les cancers eux-mêmes? Donc attention aux termes employés, le HPV n'est pas le cancer de l'utérus, c'en est un possible précurseur.

Le prix du vaccin Gardasil est de 464 euros, à multiplier par des millions de jeunes filles à vacciner. En France on se propose de vacciner plus de 400 000 jeunes filles par an. Quel profit pour les laboratoires pharmaceutiques mais quelle charge pour les assurances maladies des différents pays qui encouragent cette vaccination... Et comme les vaccins ne suivent pas la même réglementation que les médicaments, les firmes pharmaceutiques ont la permission de faire de la publicité pour les vaccins à la télévision et dans la presse. Choquant.

Un des effets secondaires de cette vaccination est la mort, et des décès ont déjà été rapportés suite à cette vaccination. En Autriche, la mort d'une jeune fille suite à cette vaccination a conduit au retrait de ce vaccin du calendrier vaccinal autrichien et donc à son non remboursement. Aux USA de nombreux cas d'effets secondaires non désirés ont été reportés, et des cas de morts suite à la vaccination sont documentés.

Ce ne sont que quelques faits qui devraient vous convaincre de vous renseigner avant d'utiliser ce vaccin dangereux et onéreux et dont l'efficacité contre le cancer de l'utérus n'est pas prouvée. N'oublions pas que le préservatif est une méthode de prévention efficace à 70% des virus HPV (New England Journal of Medicine study) et encore plus efficace contre d'autres virus transmissibles par voie sexuelle. Avant d'introduire des substances chimiques aux effets inconnus dans notre organisme, utilisons notre bon sens et les solutions simples, sans danger, prouvées et efficaces.

Blog au canada

Témoignage de Ashley Ryburn

http://www.formindep.org/spip.php?article150#nb2#nb2

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/01/12/vaccin-gardasil-tres-critique-en-allemagne-un-exemple.html

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2008/06/14/l-autriche-mise-sur-les-methodes-sures-de-prevention-du-canc.html

HPV et argent au Texas

Un résultat non désiré (autrement appelé effet secondaire): HPV et 'verrues' genitales

Témoignage video d'une adolescente

Cet article semble indiquer clairement que les problèmes liés au vaccin HPV sont plus étendues et plus graves que publiés jusqu'à maintenant.

Une raison de plus de ne pas immigrer aux USA à l'heure actuelle.

The tragic truth about then Gardasil nightmare by Herb Newborg

Katie Couric reports on serious vaccine issues - L'Espagne retire des vaccins de la vente.

Article en francais sur le blog de Lina B Moreco.

Les effets indésirables du Gardasil par Alterinfo (traduction)

Article de Martin Winckler (qui s'est finalement exilé au Canada)

 

 

 

 

D'autres témoignanges de problèmes après le vaccin Gardasil.

Posté par texmex à 14:41 - Divers - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

    Dans les vaccins, il y a toujours du pour et du contre. On ne peut pas dire que rien n'est fait et se plaindre quand quelque chose est fait. Cela fait 15 ans que je vis avec le cancer de l'un ou l'autre de mes parents sans cesse malades, et je en cracherai pas sur une chance d'éviter encore cela. Je ne suis pas certaine que l'évolution soit toujours lente. Je ne suis pas certaine que des jeunes femmes ou filles n'aient pas eu à supporter les conséquences graves de ce type de cancer. J'ai vécu toute ma vie ou presque avec l'ombre du cancer sur ma vie, je ne prendrai pas de risque pour ma fille. C'est un problème qui me touche tellement que je n'ai même pas participé à la chaîne rose tant ce sujet m'affecte et je suis bien incapable d'en parler sur mon blog culinaire. Mais là, pour une fois, j'en parle. J'espère que vous mesurez la responsabilité qui peut être la votre en faisant paraître ce type d'informations. Dieu sait que je suis souvent sacandalisée par l'argent que peuvent faire les labo pharmaceutiques mais je ne suis pas certaine qu'il faille toujours dire qu'ils font de mauvaises choses. Si je vous relie encore une fois, vous pensez en fait que ce cancer est systématiquement détectable, voire détectée, moi je pense qu'entre deux frottis, il y a trop de temps qui passez, donc un risque. Parfois, les femmes protégées jeunes n'ont pas une vie qui leur permet ensuite de faire des examens réguliers, mais elles seront protégées... bref, je suis vraiment trop triste qu'on tue ainsi l'espoir dès qu'il nait un peu. C'est triste, c'est tout.

    Posté par Nine, 25 octobre 2008 à 17:12
  • Je suis pour la prévention du cancer par les méthodes naturelles,
    pas avec les vaccins et les produits issus des laboratoires pharmaceutiques.

    C'est pour ça que sur mon blog à orientation culinaire je parle aussi bien des
    dommages causés par les vaccins, que des graines germées et des
    smoothies verts. Je suis convaincue que la nourriture que nous mangeaons
    determine notre santé et notre bien-être. Donc je n'ai absolument aucune
    inquietude à montrer les pratique disloyales des gens qui vendent les vaccins.

    J'ai 2 filles en dessous de 10 ans, donc c'est un sujet qui me concerne.
    Donc je prefere me renseigner quand ce genre de choses est en cause.
    Et tout ce que je vois (autre que la TV et les journaux) sont des informations
    qui font peur et qui me conduisent à la conclusion que ce vaccin n'est que
    de la poudre aux yeux. Comme le vaccin pour la grippe d'ailleurs. Une planche
    à billets pour les sociétés pharma et rien d'autres, mais au détriment de la santé
    de tous.

    Posté par texmex, 25 octobre 2008 à 17:30
  • Bonjour!
    Ce qui m'agace dans ce billet, ce n'est pas le contenu mais le titre. Juste la mention de "vaccin contre le cancer" est à mon avis totalement erronée, on ne parle pas de vaccin contre un cancer mais de vaccin contre un virus qui, lui, cause dans plusieurs cas l'apparition de cellules cancéreuses ou précancéreuses. Je verrais plutôt "vaccin pour la prévention du cancer du col", il me semble que déjà ça sonnerait plus réaliste.
    Je suis ce celles qui ont eu la malchance de développer cela après avoir contracté le VPH.
    Je ne sais pas moi-même ce que je pense de ce vaccin contre le VPH, je n'arrive pas encore à me faire une idée de la chose...

    Posté par Maloriealorie, 25 octobre 2008 à 20:24
  • Je me demandais justement quelle efficacité pour ce vaccin et je me doutais bien que je trouverais ici de quoi alimenter ma reflexion.
    Merci et maintenant je pense que c'est à chacun en connaissance de cause de décider vaccination ou pas.

    Posté par binette, 02 novembre 2008 à 14:05

Poster un commentaire







 
Related Posts with Thumbnails