La vie au jour le jour

Une adulte qui pense encore être une enfant, qui élève deux jeunes ados en devenir

05 juin 2008

Le bio légumes en supermarché en France et en Suisse

Comme toutes les semaines, je vais au supermarché pour faire les réserves de la semaine. Normalement après le rayon des vins, et le rayon bio sec (où j'achète ma sauce tomate et des galettes de riz au chocolat pour le gouter des filles), je fonce direct sur le rayon fruits et légumes. Le moins possible d'achats de produits alimentaires 'manufacturés' (transformés). Je sais que je pourrais faire mon marché mais je n'ai pas encore trouvé chaussure à mon pied dans la région...

En France

Mon premier achat est toujours près 3 kilos de bananes. Les smoothies verts du matin requièrent une banane par personne. Les bananes viennent de l'autre bout du monde, aujourd'hui de l'équateur pour 1.50 euros le kilo. Ou 2.35 euros le kilo en bio à Satoriz.P1120695

Ensuite je cherche les bettes, ou les épinards, qui constituent aussi mon petit-déjeuner. Au moins la production est généralement française. J'adore les sacs de plastique de Champi*n avec épinards déjà lavés et prêts à l'emploi. Les épinards en vrac ne restent pas frais très longtemps mais quand j'en trouve, j'en prends. Une ou deux salades, toujours pas bio mais un peu plus locales, toujours du vert.P1130654

Quand je regarde le rayon bio du supermarché Carref*ur, mon coeur s'emballe. Les carottes bio viennent d'Espagne, alors que les carottes non-bio de bonne qualité sont bien françaises. Les pommes de terre bio viennent d'Egypte, alors que les pommes de terre nouvelles sont bien françaises. Et c'est comme ça avec la majorité du rayon BIO!!! Alors je n'achète pas de légumes bio en France en supermarché.

Quand aux tomates, je n'achète plus que des tomates coeur de boeuf, qui sont bonnes et pleines de chair, mais ne viennent pas de la porte à coté. Pas comme les tomates bio qui sont petites, sans saveur, et ne sont pas locales.

J'achète aussi les betteraves rouges cuites sous vide, puisque je ne trouve pas souvent de betterave crue. Les filles adorent et il y a toujours le label bio dessus.

Quand aux fraises, je n'achète que des fraises françaises, que j'essaie de bien laver, mais je restreins ma consommation à cause des pesticides dont les fraises sont très arrosées. Car je n'ai encore pas vu de fraises bio... sauf chez Satoriz. Les framboises de France sont arrivées et je ne peux pas résister, 3 euros 50 pour 350gr!. Pour les myrtilles actuellement elles viennent du bout du monde, et même si j'adore, je n'achète pas.  Par contre, cet été je vais aller les cueillir moi-même à la ferme de Feuillasse à la Fraisière. :-) il semble que la ceuillette des fraises soit déjà ouverte, alors le prochain jour de courage et de soleil, j'y emmène les filles.

Pour les pommes ce sont des productions locales et très diverses, pas bio. Pour l'instant les poires Williams viennent toujours d'Argentine, mais plus tard, des poires de production locale réjouiront nos papilles. Pour les ananas, pas de production locale :-)

En Suisse

J'ai tendance à acheter plus de légumes bio, car le choix est nettement plus large. Les pommes de terre et les carottes bio sont de production suisse et souvent locale. Je trouve plus facilement des légumes de production locale, que ce soient les salades, ou les herbes aromatiques.

Quand aux bananes, la solution fair trade ou Max Havelaar est disponible partout. Généralement pour 3.00 CHF le kilo (un peu plus de 2 euros le kilo). Ce n'est pas du bio mais le label garantit que le producteur est payé raisonnablement pour son travail!

Pour les avocats, la provenance est toujours de l'autre bout du monde. Emballage soigné en plastique qui permet d'avoir une meilleure qualité. Au lieu d'en acheter 4 et de ne pouvoir en manger que 2 car les deux autres sont pourris, je n'en achète que 2 et en mange 2. Problème: les déchets en plastique supplémentaires.

Quand aux épinards, que des sachets en plastique bien propres, et très frais, et local :-) Idem pour les légumes de saison qui viennent des champs des producteurs locaux. Pas toujours bio mais j'achète en confiance vu les standard de culture en Suisse.

J'achète plus souvent à Migros, qu'à Coop, par habitude des produits que j'achète régulièrement. Coop possède une gamme de bio plus large que Migros. Et aujourd'hui que je vis et habite en France, je continue de venir sur Suisse au moins 2 fois par mois. Rien que pour acheter le chocolat, qui est moins cher et meilleur pour notre gout qu'en France.

En magasins Bio en France

Pour l'instant je n'ai d'expérience qu'avec les magasins bio francais, c'est à dire Satoriz et La Vie Claire. J'aime bien les deux mais il me faut faire au moins 10mn de voiture pour les visiter, donc je restreins mes visites à 2 fois par mois. En général je ressors avec des betteraves crues et une salade du coté des légumes. Et plein d'autres produits secs (comme le sirop d'agave dernière découverte).

Posté par texmex à 07:03 - Actualités - Shopping - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Hello,
    Là tu soulèves l'incohérence à laquelle les inconditionnels du bio sont souvent confrontés : acheter du bio qui vient de très loin (pollution pour le transport) ou du non-bio local!

    En Suisse la Coop est mieux fournie en bio que la Migros. Par exemple des bananes fair trade bio et en cette saison beaucoup de bio local. En l'absence de bio la culture intégrée est aussi intéressante. Limite maximum de traitements.

    Les fraises locale sont toujours meilleures car elles sont tellement délicates que le transport nécessite plusieurs traitements.

    Bonne journée!

    Posté par Sugus, 05 juin 2008 à 09:01
  • Grâce à ton message, je sais que la cueillette des fraises a commencé à la ferme de la Feuillasse à Meyrin ...
    chouette, je vais aller y faire un tour!
    Bises!

    Posté par Bebop, 05 juin 2008 à 10:26
  • et oui, moi aussi je me prends parfois la tête au moment d'acheter ! bio ou pas bio ? et quand le bio vient du bout du monde et est déjà suremballé de plastique...

    aujourd'hui j'ai trouvé un assez bon équilibre pour les fruits et légumes :
    - sauf rares exceptions, exclusivement des produits de saison. (pas encore de tomates par exemple !)
    - aucun achat (sauf dépannage) en magasin bio (c'est bien trop cher et c'est rarement produit dans la région)
    - chaque semaine un panier de légumes bios grâce à l'adhésion à un jardin de cocagne
    - une semaine sur deux environ, je vais au marché le dimanche pour compléter en légumes et en fruits, je n'achète qu'à des petits producteurs locaux (pas systématiquement bio)
    - mois d'une fois par mois, je complète si besoin en hypermarché et là encore, priorité aux produits de saison, en vrac, si possible produits localement (on trouve des salades du département et d'assez belle qualité) et/ou bio.

    nous consommons beaucoup de légumes, nettement moins de fruits, sauf en été où nous achetons de plus grandes quantités soit directement à des producteurs soit dans des petites épiceries de village. (toujours production locale si possible).

    Posté par Anne Cé, 05 juin 2008 à 10:38
  • Billet complet

    Je viens de prendre des tomates coeur de boeuf...pour une recette de ce week-end que je prépare..C'est vrai que c'est autre chose...bravo pour ton billet très complet

    Posté par eleonora, 05 juin 2008 à 21:05
  • Merci beaucoup pour ton billet très complet. Je fais rarement mes courses en France, Pontarlier étant tout de même à trois-quart d'heure de chez moi.
    En Suisse, j'ai pratiquement les même réflexes que toi. J'aime beaucoup acheté du bio, mais il faut que ce soit local. Sinon, à quoi bon ?

    Posté par Linon, 06 juin 2008 à 10:03
  • Merci pour cette synthèse ! J'habite à St Genis Pouilly, achète le plus souvent mes fruits et légumes bio chez Satoriz, en regardant la provenance (trop souvent des légumes de saison viennent d'Italie ou d'Espagne). J'y ai trouvé récemment des fraises françaises à tomber : sucrées, juteuses... (bon, le prix aussi était à tomber, mais j'ai craqué, on n'en mange pas beaucoup de toute façon).
    A la Migros de Val Thoiry, le bio est hors de prix, j'évite. Je vais aussi à la vie claire, mais le choix n'est pas toujours très étendu. En revanche, leur pain "graines de courge, lin et tournesol" est succulent !
    Merci pour les indications des prix et provenances du bio en Suisse. Je n'y vais pas souvent manque de temps, sauf au Manora de Chavannes car je bosse pour l'instant à côté.
    A quel Migros vas-tu ?
    Bonne continuation pour ton blog, très intéressant.

    Posté par Anne-So, 09 juin 2008 à 09:57
  • C'est cruel mais c'est comme ça, le bio vient souvent de trop loin ! du coup moi c'est le marché où j'ai un producteur local mais c'est de plus en plus rare et même s'il n'est pas bio, il fait dans le raisonné (quand tu discutes avec lui raisonné ça veut dire pas de chimie, donc ça me va...). Malheureusement ça va te faire un peu loin ! En tout cas c'est très bien de lancer aussi ce débat...

    Posté par Dorian, 10 juin 2008 à 14:03
  • C'est en lisant ce billet que je me rend compte que j'ai de la chance d'avoir un jardin potager et un verger. J'achète très rarement des légumes. Je me sers aussi à Satoriz et comme toi j'ai remarqué la provenance étrangère des légumes. A quoi cela tient? au prix, je pense qu'ils sont moins chers. C'est vrai que ce n'est pas écologiquement correct. Pour les fruits, je prends toujours ceux de saison si leur prix est raisonnable.
    Je suis pour le bio car il n'y a pas photo, c'est meilleur , cela respecte l'environnement et tout. Il faut savoir que si les agriculteurs etc... continuent à empoisonner leurs récoltes avec des produits chimiques il n'y aura bientôt plus que des gens malades. Il n'y a que nous consommateurs qui pouvons faire bouger les choses en boycottant certains produits. Il y en a marre de voir des espèces d'animaux disparaitre, la nature gâchée grâce à la "connerie" humaine.
    Merci pour ce billet

    Posté par Marie Flo, 11 juin 2008 à 17:08
  • Bonjour
    Je me suis posée les mêmes questions et j'ai fini par trouver en local qq chose qui me convient, une ferme où je vais avec les enfants cueillir fruits et légumes de saison, pas bio mais sans produits chimiques, c'est ici : http://monsite.orange.fr/lejardindejulie/
    C'est sûr que du coup on a moins de choix mais c'est frais et c'est bon (ça fait déjà deux ou trois fois qu'on ramasse de bonnes fraises:miam! et bientôt les premiers abricots vont être murs!),et c'est un moment de plaisir à partager avec les enfants (en plus ils découvrent comment ça pousse: leçon de biologie!) contrairement aux courses en magasin qui étaient un stress avec eux et que je faisais seule et très vite le plus souvent.

    Posté par Lap'titeNénette, 13 juin 2008 à 21:20
  • Tu n'as pas de système type amap vers chez toi? C'est vraiment chouette, mais on ne choisit pas car c'est fonction de la production. En ce moment en a 1kg de cerises bio par exemple dans nos paniers (20euros le panier), plein de légumes verts, c'est la mielleure solution pour consommer local et bio!

    Posté par Lali, 18 juin 2008 à 12:27

Poster un commentaire







 
Related Posts with Thumbnails