La vie au jour le jour

Une adulte qui pense encore être une enfant, qui élève deux jeunes ados en devenir

06 avril 2008

Comment les Huiles essentielles combattent le rhume

Cet article en anglais de Newstarget.com décrit l'influence des huiles essentielles pour renforcer l'immunité de notre corps. Notre corps en bonne santé aurait une fréquence de 68 à 72 MHz, et en cas de maladie, cette fréquence baisse. Le système immunitaire est particulièrement sensible à tout type de stress (réel ou perçu), et le pessimisme d'un individu est un facteur aggravant.P1110546

Les huiles essentielles auraient la propriété d'augmenter cette fréquence, et donc d'aider le corps à  combattre l'infection. Chaque virus répond à l'une ou l'autre des huiles essentielles (donc à une fréquence spécifique), mais certaines HE sont très puissantes. Votre nez peut vous guider. En général l'odeur de la menthe, de la lavende, ou du romarin sera perçue comme rafrachissante en stimulant une partie bien particulière de votre cerveau. Chaque personne répond différemment à chaque HE et donc il faudrait pouvoir déterminer ces sensibilités. Cependant quelques HE sont particulièrement puissantes et sont recommandées:

"A brief look at some essential oils and the results of research so far:
Oregano is very aggressive against all microbes and it helps with digestive problems and is anti-inflammatory. Oregano and cinnamon tested at 95% efficiency against candida, E. coli and streptococcus strains.

Thyme oil is very powerful oil on viruses and has demonstrated protective properties for liver, kidneys and the heart due to its very high antioxidant properties.

Fennel oil, strengthens digestion, expels parasites and supports and raises overall metabolism.

Fennel and Juniper together exert a warming effect on the kidneys; very helpful during winter.

Cinnamon is 99.9% effective against all viruses. Ebola virus cannot survive in the presence of pure unadulterated cinnamon.

Rosemary is effective for parasites, fungi and, therefore, candida.

Clove is highly protective, and is the most powerful antioxidant in nature.

In summary, orthodox medicine has no cure for the common cold and the latest mainstream advice for preventing colds comes from studies on stress, stating to just avoid stress. This is neither possible nor realistic for the majority of the population as stress is always there in some way, emotional or just the demands of the 21st century. Extensive scientific research has proven that essential oils are quite capable of fighting the common cold because they are anti-viral, anti-bacterial, anti-fungal, anti-parasitic and anti-inflammatory.

Using Grade-A organic therapeutic essential oils may help your immune system to ward off the attacks of the common cold as well as destroy other microbial invasions, such as candida infections, viruses and parasites. As essential oils are very high frequency molecules, ranging from 52MHz - 320MHz, they are able to raise our overall body frequency (which is 62-78 Hz when in its healthy range) every time we use them. This way, essential oils are the best ammunition against the common cold as well as destroying unwelcome microbial invasions, along with the daily dose of genuine positive thinking."

A propos de cerveau regardez le témoignage de ce neurochirurgien qui raconte son accident vasculo-cerebral (qui l'a laissé dans un végétatif), et son combat pour rentrouver 8 années plus tard ses complètes facultés.  Le site ted.com semble contenir de nombreuses vidéos toutes aussi interessantes.

Posté par texmex à 08:09 - Médicament naturel - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    article intéressant!
    Quand je suis enrhumée, j'utilise souvent de l'essence d'eucalyptus c'est extra!

    Posté par lory, 06 avril 2008 à 09:42
  • Oui, très intéressant! A tester donc...

    En fait, ce n'est pas de l'ail des ours, désolée ;-P! L'ail des ours tiendrait son nom du fait que les ours s'en gavaient en sortant d'hibernation pour se purger...

    Bises,

    Rosa

    Posté par Rosa, 06 avril 2008 à 10:20
  • Un nez qui coule : une ou deux gouttes de HE d'eucalyptus globuleux sur un mouchoir. Plonger son nez dedans et respirer un grand coup. Efficace pour déoucher le nez.

    Une gorge qui fait mal : une goutte de HE de citron sur un carré de sucre et laisser fondre dans la bouche.

    Pour assaissinir une chambre où des microbes de rhume... ontr traîné : quelques gouttes de HE de citron sur un morceau de coton et laisser le parfum du coton se diffuser dans l'air.

    Posté par Mijo, 12 avril 2008 à 16:35

Poster un commentaire







 
Related Posts with Thumbnails